18H – 19H / PREMIERE PARTIE : 1830 – 1870

Cette première partie a déjà été présentée à la l’Université Populaire du Volvestre à Palaminy le 10 avril 2019

19H – 20H / REPAS PARTAGE

Chacun amène quelque chose à grignoter ou/et à boire pour une pause conviviale.

20H – 21H30 : DEUXIEME PARTIE : 1870 – 1871 ET DEBAT

L’idée est de présenter les séquences révolutionnaires de 1848 et 1871 et les potentialités émancipatrices ouvertes durant ces évènements, ainsi que de soumettre à la critique le discours républicain porté dessus à postériori qui présente le XIXe comme une série d’étapes vers la IIIe République.

En réalité, les mutations économiques (industrialisation, urbanisation), sociales (migrations, éducation, socialisation ouvrière), culturelles (déchristianisation, socialisme) ouvrent après 1815 de nouveaux rapports de force dans la société française et chaque mouvement populaire porte de nouveaux possibles. Les générations se succèdent en changeant de représentations.  

Ainsi, le Printemps des peuples de 1848 ne rejoue pas la Révolution Française, même si l’enchainement « monarchie-république-empire » peut le laisser croire : la question de la lutte des classe, le problème de la démocratie directe et de la place des femmes changent la donne. De même, la Commune de 1871 ouvre des perspectives plus radicales encore sur la place la ville dans la campagne, de Paris en France et de l’État dans la société.

Enfin, il faut présenter le devenir de l’idéal émancipateur après la Semaine sanglante, entre dispersion géographique des militants, orientation vers le terrorisme, le syndicalisme, le parlementarisme ou les « milieux libres ».

ENTREE : ADHESION A L’ASSOCIATION UTOPONS  (Prix libre à partir de 1 euro)

Si vous souhaitez participer, contacter contact@utopons.org ou 06 19 07 63 55

Du Printemps des peuples à la Commune 1871 – le 14 juin 2019